Cahiers Yves Navarre n° 3

(Broché)
Ouvrage collectif
0 commentaire(s) client
16,00 €
16,00 €
EN RÉSUMÉ

« Où il serait question du texte quand il ose, propose et n’impose pas, écrire contre toute attente. Écrire, ça survient, ça vous tombe dessus, ça ne se décide pas, ça vous entraîne et gare à celle ou celui qui dit je sans jouer. » De nombreuses variations de ce leitmotiv jalonnent toute l’œuvre d’Yves Navarre. Parfois, comme dans cette citation de Ce sont amis que vent emporte, il convient sans doute de l’entendre comme méthode d’écriture de la spontanéité et de la sincérité. D’autres fois, l’expression semble plutôt faire référence aux attentes éternellement déçues de ses éditeurs, voire du grand public. C’est à l’exploration passionnée et minutieuse de toutes les facettes de cet impératif navarrien que les participants au Troisième ­colloque international Yves Navarre se sont attaqué les 6 et 7 octobre 2016 à la ­Médiathèque centrale Émile Zola de Montpellier et dont il est ici rendu compte.

Au fil des pages

Frédéric Canovas se demande s’il fallait vraiment tuer papa-maman.
Philippe Leconte révèle les affres de l’écriture de Lorsque le soleil tombe
et en dévoile quelques jeux de miroirs et mises en abyme.
Serge Hefez nous dit pourquoi l’oubli est parfois aussi important que la mémoire.
Yves Sartiaux étudie l’adaptation de Kurwenal au cinéma.
Julian Lembke pioche dans Freaks Society comme dans une carrière de pierre.
Sylvie Lannegrand analyse les relations d’Yves Navarre avec ses éditeurs.
Arnaud Maïsetti poursuit son décryptage du théâtre navarrien.
Anne de Tienda et Didier Combe nous font partager leur relation avec Yves Navarre.

Bouquet final

Chants de l’herbe et de l’enfant, sept poèmes inédits d’Yves Navarre.

FICHE DÉTAILLÉE

168 pages au format 14,8 x 21 cm

ISBN 9782845473164